5 trucs pour avoir une meilleure relation avec les aliments

Dernière mise à jour : mai 15


1- Tous les aliments sont permis.

Il faut faire la paix avec la nourriture. En se privant de certains aliments, on risque de les mettre sur un pied d’estale. Ces aliments peuvent devenir une obsession et lorsqu’on en mange après s’en être privé, on risque d’en consommer davantage que s’il n’y avait pas eu de restriction. D’ailleurs, aucun aliment ne devrait être classifié comme bon ou mauvais.


2- Arrêter d’utiliser la balance pour savoir si on est en bonne santé.

La balance indique quelques chiffres qui ne signifient pas si nous sommes ou non en bonne santé.


3- Ne pas compter ses calories et macronutriments.

On ne devrait pas quantifier ce que l’on ingère. On devrait plutôt mettre l’accent sur la qualité de notre alimentation. Aussi, compter ses calories et macronutriments peut devenir une source de stress, peut diminuer grandement la liberté de manger ou pire, devenir une obsession.


4- Manger à sa faim pour arrêter de toujours penser à la nourriture.

Lorsqu’on se restreint, on risque de penser plus souvent à manger. Il faut nourrir son corps et écouter ses signaux de faim.


5- Faire de l’exercice pour se sentir bien et fort, pas pour brûler des calories.

Quand on bouge, on devrait se fixer un objectif différent de celui de la perte de poids. L’exercice physique a une influence positive sur la longévité, les maladies du coeur, les AVC, l’hypertension artérielle, certains types de cancers, le diabète de type 2 et l’ostéoporose (Canadian Society for Exercise Physiology, n.d.). En plus, en faisant de l’activité physique, on sécrète des hormones telles que les endorphines qui nous font nous sentir bien.


Au canada, les recommandations d’activités physiques pour les adultes âgés de 18 à 64 ans sont de 150 minutes d’aérobie à intensité modérée à élevée avec des sessions d’au moins 10 minutes. Ce n’est qu’environ 20 minutes par jour pour avoir des effets positifs sur notre santé. Allez Hop, bougeons!


Plusieurs de ces points sont des principes de l’alimentation intuitive. Si vous avez aimé ce texte, il y en a plusieurs autres très intéressants faits par une nutritionniste expérimentée sur ce sujet. Ils peuvent être retrouvés à cette adresse : https://www.karinegravel.com


j'espère que vous avez apprécié la lecture,

Karine Drouin Dt.P., Nutr.