Le fameux lactose

Dernière mise à jour : 15 mai 2021


Durant les 6 premiers mois de vie, les principaux glucides consommés proviennent du lait maternel ou du lait commercial qui contiennent du lactose. En vieillissant, naturellement, le corps tolère de moins en moins les produits laitiers. À l’âge adulte, plusieurs consomment encore ces aliments et certains les tolèrent mieux que d’autres. Ce texte explique ce qu’est le lactose, l’intolérance au lactose et aussi pourquoi certaines personnes sont tolérantes au lactose.


Qu’est-ce que le lactose?

Le lactose est un disaccharide. C’est un sucre composé de 2 molécules de saccharide, soit le glucose et le galactose.


(Wikipédia, 2021)


Le lactose est présent dans les produits laitiers, soit le lait de vache et de chèvre, crèmes glacées, les yogourts etc. Il est à noter que certains produits laitiers ont une concentration plus élevée en lactose. Par exemple, le lait de vache a une concentration en lactose plus élevée que les fromages.


L’intolérance au lactose

Pour digérer le lactose, ceux qui le tolèrent produisent assez d’enzymes lactase. Cette molécule est produite dans l’intestin grêle et digère le lactose. C’est-à-dire qu’elle défait le lactose en 2 molécules de sucre, soit le glucose et le galactose qui sont digestibles dans notre intestin grêle (Ruiz, 2020).

(Michigan State University, n.d.)


L’intolérance au lactose est une incapacité partielle ou totale à digérer le lactose. Une personne intolérante n’a pas assez ou pas de cette enzyme. Donc, le lactose se rend partiellement ou en totalité jusqu’au colon. C’est alors qu’il peut fermenter avec les bactéries qui s’y trouvent naturellement. Cela peut causer des inconforts, tels que les ballonnements, les gaz et même la diarrhée. Pour contrer ce problème, on peut s’abstenir de manger des produits laitiers, prendre de plus petites quantités de ces aliments, prendre des produits sans lactose ou substituts végétaux enrichis, prendre des enzymes avant la consommation de produits laitiers, s’informer par rapport aux aliments qui contiennent du lactose, etc.


Chaque personne est différente. Il est possible de trouver son seuil de tolérance avec essai et erreur. D’ailleurs, 2 méta-analyses ont été menées sur le seuil de tolérance au lactose. Les auteurs concluent que la majorité de la population intolérante peut tolérer jusqu’à 12 g de lactose sans ou avec de faibles symptômes (Wilt et al., 2010 et Savaiano et al., 2006).


Qui tolère le lactose?

Environ 70 % de la population mondiale adulte a un certain degré d’intolérance au lactose. Ceux qui le tolèrent encore à l’âge adulte ont une mutation génétique qui est bénéfique puisqu’elle leur permet de digérer les produits laitiers sans problème. (Corgneau et al. 2017).


En général, les populations dont les produits laitiers ont été une source alimentaire importante depuis longtemps sont plus tolérantes au lactose. Donc, la prévalence d’intolérance au lactose est faible pour les personnes d’origine d’Europe du Nord et moyenne pour celles d’origine africaine, latine, d’Europe de l’est et sud africaine. Par ailleurs, la prévalence est la plus élevée pour plusieurs populations asiatique (Paige, 2005).


j'espère que vous avez apprécié la lecture,

Karine Drouin, Dt.P.

 

English Version

During the first 6 months of life, the main carbohydrates consumed come from breast milk or commercial milk which contains lactose. As we age, the body naturally becomes less tolerant of dairy products. Many still eat these foods in adulthood and some tolerate them better than others. This text explains what lactose is, lactose intolerance and also why some people are lactose tolerant.


What is lactose?

Lactose is a disaccharide. It is a sugar made up of 2 saccharide molecules, glucose and galactose.

(Wikipedia, 2021)


Lactose is present in dairy products, such as cow's and goat's milk, ice cream, yogurts etc. It should be noted that some dairy products have a higher concentration of lactose. For example, cow's milk has a higher lactose concentration than cheeses.


Lactose intolerance

To digest lactose, those who tolerate it produce enough enzymes called lactase. This molecule is produced in the small intestine and digests lactose. In other words, it breaks down lactose into 2 sugar molecules, glucose and galactose, which are digestible in our small intestine (Ruiz, 2020).



(Michigan State University, n.a.)


Lactose intolerance is a partial or complete inability to digest lactose. An intolerant person does not have this enzyme or does not have enough of this enzyme. So all or part of the lactose travels to the colon. Then, it can ferment with the bacteria that are naturally found there. This can cause discomfort, such as bloating, gas, and even diarrhea. To counter this problem, one can abstain from eating dairy products, take smaller amounts of these foods, take lactose-free products or fortified plant substitutes, take enzymes before the consumption of dairy products, get informed about foods that contain lactose, etc.


Each person is different. It is possible to find your tolerance threshold with trial and error. In fact, 2 meta-analyzes were carried out on the threshold of tolerance to lactose. The authors conclude that the majority of the intolerant population can tolerate up to 12 g of lactose without or with mild symptoms (Wilt et al., 2010 and Savaiano et al., 2006).


Who tolerates lactose?

About 70% of the world's adult population has some degree of lactose intolerance. Those who still tolerate it in adulthood have a genetic mutation that is beneficial since it allows them to digest dairy products without problems. (Corgneau et al. 2017).


In general, populations whose dairy products have been an important food source since a long time are more lactose tolerant. Therefore, the prevalence of lactose intolerance is low for people of northern European origin and middle for those of African, Latin, Eastern European and South African origin. Furthermore, the prevalence is highest for several Asian populations (Paige, 2005).


I hope you enjoyed reading,

Karine Drouin RD

 

Références

Corgneau, M., Scher, J., Ritie-Pertusa, L., DTL, L., Petit, J., Nikolova, Y., Banon, S., Gaiani, C. (2017). Recent advances on lactose intolerance: Tolerance thresholds and currently available answers. Crit Rev Food Sci Nutr. 57(15), 3344–3356. https://10.1080/10408398.2015.1123671


Foster, P.L. (2019). Can changing the microbiome reverse lactose intolerance? Retrouvé le 28 décembre 2020 au https://medicalxpress.com/news/2019-04-microbiome-reverse-lactose-intolerance.html


Michigan State University. (n.d.). Lactase. Retrouvé le 29 Janvier 2021 au https://www.evo-ed.org/Pages/Lactase/cellbio.html


Paige, D. M. (2005). Lactose Intolerance in Infants, Children, and Adolescents. Pediatrics. 118(3)1279-1286. https://doi.org/10.1542/peds.2006-1721


Remmer, S. (2018). VOUS SOUFFREZ D’INTOLÉRANCE AU LACTOSE? VOICI CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR. Retrouvé le 23 Janvier 2021 au https://osteoporosecanada.ca/vous-souffrez-dintolerance-au-lactose-voici-ce-que-vous-devez-savoir/


Ruiz, A. R. (2020). Intolérance au lactose. Manuel Merck. Retrouvé le 26 décembre 2020 au https://www.merckmanuals.com/fr-ca/accueil/troubles-digestifs/malabsorption/intolérance-au-lactose


Savaiano, D. A., Boushey, C. J. and McCabe, G. P. (2006). Lactose intolerance symptoms assessed by meta-analysis: A grain of truth that leads to exaggeration. J. Nutr.136:1107–1113. Https://10.1093/jn/136.4.1107


Wikipédia. (Janvier, 2021). Lactose Intolerance. Retrouvé le 29 Janvier 2021 au https://en.wikipedia.org/wiki/Lactose_intolerance


Wilt, T. J., Shaukat, A., Shamliyan, T., Taylor, B. C., MacDonald, R., Tacklind, J. et al. (2010). Lactose Intolerance and Health. Agency for Healthcare Research and Quality (US), Rockville, MD. Retrouvé le 23 Janvier 2021 au http://www.fmstorage.eu/permedici/APAL/Resources/intolleranza%20al%20lattosio%20Maxia.pdf







Posts similaires

Voir tout