My Items

I'm a title. ​Click here to edit me.

Dietitian Tips to Not Regret the Holiday Season on January 1st

Dietitian Tips to Not Regret the Holiday Season on January 1st

It's already the end of the year! It's time to celebrate the holidays and prepare for the upcoming year. Many people are waiting for the New Year to make resolutions. Some may think about their health, nutrition, doing more physical activity and losing weight. Why not think about your resolutions now? If your health goals are important to you, it is important to prepare for the arrival of the holiday season to not regret the decisions made. This text offers some tips to eat healthy during the holidays and not being one of those who blame the holidays for weight gain. Always have enough protein at meals In order not to be hungry quickly after a meal and to meet our nutritional needs, remember to have enough protein. Protein foods are found in meats, fish, dairy products, legumes, tofu, lentils, etc. For a healthy, low-active adult with no medical condition, a serving of protein is approximately: 0-2% MF Greek yogurt: three-quarter cup to 1 cup; Lean meats: a palm of a hand or a deck of cards; Extra firm tofu: 1 quarter brick of 454 g; Legumes: three quarter cup to 1 cup. Limit alcohol consumption to a minimum If you drink to accompany others, consider bringing flavored water or just drinking water. Do you really need to drink alcohol? ;) Do not wait until you are too hungry before eating The longer we wait before eating, the hungrier we become and often we eat larger quantities and more quickly. Take 3 meals a day. If you feel hungry between meals, listen to your hunger and eat a healthy snack. Snack Ideas: 1 fruit + cottage cheese (or 0-2% MF Greek yogurt) 1 fruit + nuts 1 whole grain bread + peanut butter Whole grain cereals with milk, etc. All foods are allowed We must stop categorizing food as good or bad, thinking that it is wrong to eat certain foods, that we are cheating, that we will have to move more to burn calories, etc. It is not the fact of eating sweets that makes you unhealthy. It's all about balance. So, yes, it is healthy to eat any food. When we deprive ourselves of a specific food, we often put it on a stand. This can lead to a feeling of deprivation which can turn into uncontrollable cravings for the food. When we finally allow ourselves to eat it, often we take a much larger quantity than if we had not had any restriction at the beginning. Then the feeling of guilt can arise. This is the unfortunate cycle of deprivation. It should be noted that it is important to nourish your body by eating a balanced diet, even during the holidays. Have a balanced plate According to the Government of Canada, a balanced plate is ½ plate (1 to 2 cups) of fruits and vegetables, ¼ plate of protein (about 2 eggs or 75 g of meat or ¾ cup of legumes, etc. ) and 1/4 plate of whole grain cereal products (about ½ to 1 cup of rice or 1 cup of pasta or quinoa, etc.) (1). Get moving Aim to get at least 150 minutes a week of moderate-to-vigorous physical activity (2). For more ideas and to help you have a good nutritional plan to achieve your nutrition goals, contact me! See you next time, your dietitian, Karine Drouin, RD References 1- Gouvernement du Canada. (Novembre 2022). Guide alimentaire Canadien. Retrouvé le 20 novembre 2022, en ligne au https://guide-alimentaire.canada.ca/fr/ 2- Organisation mondiale de la Santé. (Octobre 2022). Activité physique. Retrouvé le 20 novembre 2022, en ligne au https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/physical-activity

Trucs de nutritionniste pour ne pas regretter le temps des fêtes le 1er Janvier

Trucs de nutritionniste pour ne pas regretter le temps des fêtes le 1er Janvier

C’est déjà la fin de l’année! Il est temps de célébrer le temps des fêtes et de se préparer à l’année 2023. Beaucoup de gens attendent le nouvel an pour faire des résolutions. Certains pensent à leur santé, la nutrition, à bouger davantage et à perdre du poids. Pourquoi ne pas penser à vos résolutions maintenant? Si vos objectifs santé vous tiennent à cœur, il est important de se préparer pour l'arrivée du temps des fêtes afin de ne pas regretter les décisions prises. Ce texte propose quelques trucs pour manger sainement durant le temps des fêtes et ne pas être de ceux qui blâment le temps des fêtes pour un gain de poids. Toujours avoir suffisamment de protéines aux repas. Pour ne pas avoir faim rapidement après un repas et combler nos besoins nutritionnels, pensez à avoir assez de protéines. On trouve les aliments protéinés dans les viandes, poissons, produits laitiers, légumineuses, tofu, lentilles, etc. Pour un adulte en bonne santé, peu actif et sans condition médicale, une portion de protéines c’est environ: Yogourt grec 0-2 % MG : trois quarts de tasse à 1 tasse; Viandes maigres: une paume de main ou un paquet de carte; Tofu extra-ferme: 1 quart de brique de 454 g; Légumineuses: trois quarts de tasse à 1 tasse. Limiter sa consommation d’alcool au minimum. Si vous buvez pour accompagner les autres, pensez à emmener de l’eau aromatisée ou de simplement boire de l’eau. Avez-vous vraiment besoin de boire de l’alcool ? ;) Ne pas attendre d’avoir trop faim avant de manger. Plus on attend avant de manger, plus on a faim et souvent on mange de plus grandes quantités et plus rapidement. Prenez 3 repas par jour. Si vous avez faim entre les repas, écoutez votre faim et manger une collation santé. Idées de collations: 1 fruit + fromage cottage (ou yogourt grec 0-2 % MG) 1 fruit + noix 1 pain à grains entiers + beurre d’arachide Céréales à grains entiers avec lait, etc. Tous les aliments sont permis. On doit arrêter de catégoriser la nourriture comme bonne ou mauvaise, de penser que c’est mal de manger certains aliments, qu’on triche, qu’on va devoir bouger plus pour brûler les calories,etc. Ce n’est pas le fait de manger des sucreries qui fait que l’on ne mange pas santé. Tout est une question d’équilibre. Donc, oui, c’est santé de se permettre n’importe quel aliment. Lorsqu’on se prive d’un aliment, souvent on le met sur un pied d’estale. Cela peut entraîner un sentiment de privation qui peut se changer en des envies incontrôlables (cravings) de manger cet aliment. Lorsqu’on finit enfin par se permettre de le manger, souvent on en prend une bien plus grande quantité que si on n’avait pas eu de restriction au début. Ensuite le sentiment de culpabilité peut survenir. C’est le malheureux cycle de la privation. Il est à noter qu’il est important de nourrir son corps en mangeant équilibré, même durant les fêtes. Avoir une assiette équilibrée. Selon le gouvernement du Canada, l’assiette équilibrée c’est la moitié de l'assiette (1 à 2 tasses) de fruits et légumes, un quart en aliments protéinés (environ 2-4 œufs ou 75 g de viande ou ¾ de tasse de légumineuses, etc.) et un quart en produits céréaliers à grains entiers (environ ½ à 1 tasse de riz ou 1 tasse de pâtes ou quinoa, etc.) (1). Bougez Visez à faire au moins 150 minutes par semaine d’activité physique modérée à intense (2). Pour plus d’idées et pour vous aider à avoir un bon plan nutritionnel afin d’atteindre vos objectifs en nutrition, contactez moi! À la prochaine, votre nutritionniste, Karine Drouin Dt.P. Références 1- Gouvernement du Canada. (Novembre 2022). Guide alimentaire Canadien. Retrouvé le 20 novembre 2022, en ligne au https://guide-alimentaire.canada.ca/fr/ 2- Organisation mondiale de la Santé. (Octobre 2022). Activité physique. Retrouvé le 20 novembre 2022, en ligne au https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/physical-activity

Celiac disease, vegetarian Diet and Constipation

Celiac disease, vegetarian Diet and Constipation

By following a gluten-free diet, we must eliminate several foods from our diet. If they are not replaced this can cause deficiencies and for some people, constipation. This text explains 3 key elements to get regular bowel movements: fiber, hydration and physical activity. Constipation is having less than 3 stools per week that are hard, dry, difficult or painful to pass, or having a feeling that you still have stools after defecation (1). Definitions vary and it may be that for a person having 3 or fewer bowel movements per week is normal. A Vegetarian can be rich in fiber ! Since many cereal products contain gluten, it is possible that a celiac person no longer consumes these products or consumes too little of them. These products contribute a large part of the fibers that we ingest. These fibers help in having regular bowel movements. Not enough fiber in your diet can cause constipation. Good news, the vegetarian diet is rich in fiber, since fruits, vegetables, nuts, seeds and legumes occupy a large place in this type of diet. To add fiber, gluten-free oats can be incorporated as soon as the disease is well controlled. Also, brown rice, quinoa, buckwheat, teff and chia contribute to having a sufficient amount of fiber in our diet. Also, a benefiber supplement can be tried. Hydration The recommendations of EFSA (European Food Safety Authority) are to consume approximately 2 L of water for women and 2.5 L of water for men. 20% of this water comes from food. So the recommendation for women would be to drink around 1.6 L of water and men around 2 L of water (2). Tips for staying well hydrated Outside, in hot weather, stay in the shade; If it's too hot, stay indoors; Always carry a bottle of water with you on outings or at work; If you sweat a lot, take drinks with electrolytes; Flavor your water with lemon juice, frozen berries and mint; Do not wait to be thirsty to drink; Set a SMART goal. Example, drink 2 bottles of water of 700-800 ml per day; Eat lots of fruits and vegetables ;) (Watermelon, cantaloupes, oranges, peaches, cucumbers, celery, tomatoes, etc.). Physical activity To improve bowel regularity, we can increase our level of physical activity. Prioritize aerobic activities. If you are sedentary, walking at certain times of the day can help. If you are already active, prioritize more intense physical activities such as running, swimming or dancing (3). If your constipation persists after changing your diet and or level of physical activity, talk to a healthcare professional. Karine Drouin, Registered Dietitian RD References 1 National Institutes of Health. (n.d.). Constipation. Retrouvé le 22 mars 2022 en ligne au https://www.niddk.nih.gov/health-information/digestive-diseases/constipation 2 EFSA Panel on Dietetic Products, Nutrition, and Allergies (2010). Scientific Opinion on Dietary reference values for water. EFSA Journal; 8(3):1459. doi:10.2903/j.efsa.2010.1459. www.efsa.europa.eu. 3 Robinson, J. (2020). Exercise to Ease Constipation. Retrouvé le 22 mars 2022 en ligne au https://www.webmd.com/digestive-disorders/exercise-curing-constipation-via-movement

Maladie coeliaque, végétarisme et constipation

Maladie coeliaque, végétarisme et constipation

En suivant une diète sans gluten et végétarienne, on doit éliminer plusieurs aliments de notre diète. S’ils ne sont pas remplacés cela peut causer des carences et pour certains une constipation. Ce texte discute de 3 éléments clés pour une bonne régularité, soit les fibres, l’hydratation et l’activité physique. La constipation, c’est avoir moins de 3 selles par semaine, dures, sèches, qui sont difficiles ou douloureuses à laisser passer ou d’avoir un sentiment qu’on a encore des selles après défécation (1). Les définitions varient et il se peut que pour une personne, avoir 3 selles et moins par semaine soit normal. L’alimentation végétarienne, riche en fibres ! Puisque beaucoup de produits céréaliers contiennent du gluten, il se peut qu’une personne coeliaque ne consomme plus de ces produits ou en consomme en trop faible quantité. Ces produits contribuent à une grande part des fibres qu’on ingère. Ces fibres aident à avoir un système digestif en bonne santé et à la régularité des selles. Une quantité insuffisante de fibres dans sa diète peut causer de la constipation. Bonne nouvelle, l’alimentation végétarienne est riche en fibres, puisque les fruits, légumes, noix, graines et légumineuses occupent une grande place dans ce type d’alimentation. Pour ajouter des fibres, l’avoine non contaminée par le gluten peut être intégrée dès que la maladie est bien contrôlée. Aussi, le riz brun, quinoa, sarrasin, teff et chia contribuent à avoir une quantité suffisante de fibres dans notre alimentation. Également, un supplément benefiber peut être tenté. Hydratation Les recommandations de EFSA (European Food Safety Authority) sont de consommer environ 2 L d'eau pour les femmes et 2.5 L d'eau pour les hommes. 20 % de cette eau proviendrait des aliments. Donc, la recommandation pour les femmes serait de boire environ 1.6 L d'eau et les hommes environ 2 L d'eau (2). Trucs pour rester bien hydraté À l’extérieur, par temps chaud, restez à l’ombre; S’il fait trop chaud, restez à l’intérieur; Emportez toujours une bouteille d’eau avec vous lors des sorties ou au travail; Si vous suez beaucoup, prenez des boissons avec des électrolytes; Aromatisez votre eau avec du jus de citron, des petits fruits congelés et de la menthe; N’attendez-pas d’avoir soif pour boire; Se fixer un objectif SMART. Exemple, boire 2 bouteille d’eau de 700-800 ml par jour; Mangez des fruits et légumes abondamment ;) (Melon d’eau, cantaloupes, oranges, pêches, concombres, céleris, tomates, etc.). Activité physique Pour améliorer la régularité des selles, on peut augmenter notre niveau d’activité physique. Prioriser les activités aérobiques. Si vous êtes sédentaire, pratiquer la marche à quelques moments de la journée peut aider. Si vous êtes déjà actif, prioriser les activités physiques plus intenses telles que la course, la natation ou la danse (3). Si votre constipation persiste après avoir changé votre alimentation et ou niveau d’activité physique, parlez-en à un professionnel de la santé. Karine Drouin, Nutr. Dt.P. Références 1 National Institutes of Health. (n.d.). Constipation. Retrouvé le 22 mars 2022 en ligne au https://www.niddk.nih.gov/health-information/digestive-diseases/constipation 2 EFSA Panel on Dietetic Products, Nutrition, and Allergies (2010). Scientific Opinion on Dietary reference values for water. EFSA Journal; 8(3):1459. doi:10.2903/j.efsa.2010.1459. www.efsa.europa.eu. 3 Robinson, J. (2020). Exercise to Ease Constipation. Retrouvé le 22 mars 2022 en ligne au https://www.webmd.com/digestive-disorders/exercise-curing-constipation-via-movement

Meal Preparation Made Easy

Meal Preparation Made Easy

How to start Meal preparation? To be prepared is one key to achieve your goal. One way to be prepared is by preparing your meals in advance. With meal preparation, you will save time, money and the stress of not having anything to eat when you come home after work! Start small. We can begin by making one more portion when you cook at night so that you have one meal for the next lunch. When you are comfortable with it, you can step up and try to make more. STEPS 1- Find a simple recipe (Example for 1 portion : 0.5-1 chicken breast + 0.5-1 cup rice + 1-2 cups frozen vegetables + sauce). Try making 10 of it. 2- Make a grocery list. I use Google Keep app on my phone. 3- Buy about 10 chicken breasts (or about 1.5 kg) + rice + vegetables (Example 1 large bag of frozen broccoli from Costco : 2kg + 1 other bag of vegetables of about the same size: 1.5 kg) + 1 pot of sauce (I love the VH sauce sweet chili). 3- Turn on the oven to 350 F (180 C). 3- Cook the rice according to the package (about 3 cups). 4- Drop vegetables in a pan with a bit of canola or olive oil and 1 tbsp of chicken broth concentrate. 5- Place an aluminum sheet on a baking tray. Cut chicken breast in cubes. Put them on a baking tray with a sauce you like. Cover with an aluminum sheet. Cook for about 35-45 mins. Please check the internal temperature to make sure it reaches 165 F (74 C). 6- Portion them and freeze some for later. 7-Enjoy your meals ! Karine Drouin RD

Préparer ses repas d'avance

Préparer ses repas d'avance

Comment commencer à préparer vos repas à l'avance? Être préparé est une clé pour atteindre vos objectifs. Une façon d'être préparé est de préparer vos repas à l'avance. Avec la préparation des repas, vous économiserez du temps, de l'argent et vous éviterez le stress de ne rien avoir à manger lorsque vous retournez à la maison après le travail ! Commencez avec un petit objectif.Vous pouvez commencer par préparer une portion de plus lorsque vous cuisinez le soir afin d'avoir un repas pour le prochain dîner. Lorsque vous maîtrisez cela, vous pouvez tenter d'en faire plus. ÉTAPES pour faire une dizaine de repas d'avance 1- Trouvez une recette simple (Exemple pour une portion : 0,5-1 poitrine de poulet + 0,5-1 tasse de riz + 1-2 tasses de légumes surgelés + sauce). Essayez d'en faire 10. 2- Faites une liste d'épicerie. J'utilise l'application Google Keep sur mon téléphone. 3- Achetez environ 10 poitrines de poulet (soit environ 1,5 kg) + riz + légumes (Exemple 1 gros sac de brocoli surgelé de Costco : 2kg + 1 autre sac de légumes d'environ la même taille : 1,5 kg) + 1 pot de sauce (J'adore la sauce chili douce de VH). 3- Allumez le four à 350 F (180 C). 3- Cuire le riz selon l'emballage (environ 3 tasses). 4- Déposer les légumes dans une casserole avec un peu d'huile de canola ou d'olive et 1 cuillère à soupe de concentré de bouillon de poulet. 5- Placer une feuille d'aluminium sur une plaque allant au four. Couper la poitrine de poulet en cubes. Placez les cubes sur une plaque à pâtisserie avec une sauce que vous aimez. Couvrir d'une feuille d'aluminium. Cuire environ 35-45 min. Vérifier la température interne pour vous assurer qu'elle atteint 165 F (74 C). 6- Portionnez les repas et congelez-en pour plus tard. 7-Profitez de vos repas ! Karine Drouin Dt.P., nutritionniste & diététiste

Nutrition While Travelling

Nutrition While Travelling

Eating well while traveling, is it possible? When you are away from home, either on vacation or for work, it can be more difficult to eat a balanced diet and achieve your nutritional goals. Know that it is possible to eat a balanced diet with a little imagination and knowledge. This article gives some meal ideas, either at restaurants or while camping. Restaurants or at the airport Breakfast Fruit + eggs (or cottage cheese or Greek yogurt) + whole wheat bread Whole grain breads or bagels peanut butter + eggs (or cottage cheese or Greek yogurt) Whole grain cereal with milk + other source of protein Whole grain turkey or chicken sandwich with 1 fruit (or fruit with peanut butter) Lunch and supper Grilled chicken or turkey or beef whole grain sandwich Whole Grain Club Sandwich Omelettes Skewer of meat or seafood Grilled chicken or turkey Sides Rice or baked potatoes Steamed vegetables or salad Ask for the sauces on the side (portion 1-2 tbsp) Mcdonald's Grilled chicken wrap + 1-2 bags of sliced ​​apples Tim Hortons Southwestern Grilled Chicken Wrap, Spicy Buffalo Grilled Chicken Wrap, Ranch Bacon Chicken Wrap, Classic Grilled Chicken Wrap, Habanero Simmered Chicken Bowl (sauces separately), etc. Camping Kit to have Cooler with ice or electric cooler. kitchen kit (example: https://www.decathlon.ca/fr/cuisine-et-hydration-camping/174678-21855-popote-camp-du-randonneur-mh500-inox-revetement-anti-adhesif-2- people-21l.html ) Stove (example: https://www.amazon.ca/-/fr/Caudblor-portable-adapter-hike-transport/dp/B09PYK32RL/ref=sr_1_4?__mk_fr_CA=ÅMÅŽÕÑ&crid=ZTH6TG3669WP&keywords=camping+stove&qid=1660232449&s=sports&sprefix= camping+sotve%2Csporting%2C91&sr=1-4) Small propane tank Can opener (or buy the rods that open without a rod opener) Meal ideas Breakfast Slices of whole grain bread + nut butter + eggs + 1 fruit Slices of whole grain bread + peanut butter + cheese + 1 fruit 1 container of oatmeal in a jar + protein powder + 1 fruit Lunch and supper Sandwich or wrap with whole grains (eggs, chicken, ham, tuna) + mustard + carrots + 1 fruit Soup: 1 container of ramen + can of canned vegetables (mixture of sugar snap peas and carrots, mushrooms or other) + proteins (1 can of tuna, can of salmon, edamame or eggs) Chili: Half a can of Heinz Beans chili style 398 ml + 1 small can of tuna (or 1 egg or sardines, etc.) + 1 can of vegetables + 1 fruit Vegetables easy to keep when camping: carrots, cucumbers, peppers (to be eaten like an apple), etc. Fruits easy to keep when camping: apples, oranges, clementines, grapefruits, dried fruits, canned fruits, etc. Fruit conservation guide (https://lafoodiescientifique.com/wp-content/uploads/2020/04/Guide-conservation-fruits-La-Foodie-Scientifique.pdf ) Snacks 1 slice whole grain bread + nut butter Mix of nuts + fruit (fresh or dried) Tuna/salmon/sardines in can (or in bag) with flavor + 1 fruit Tuna and crackers duo Bars: protein for a little hunger and energy bars for hiking. Beef/pork/fish jerky Fruits (ex: bag of sliced ​​apples + peanut butter or container of grapes and cheeses) Vegetables Hydration: water + coffee + tea + herbal tea Do not forget to taste the foods and dishes of the place visited! Have a safe trip, Karine Drouin RD, dietitian

Nutrition et voyages

Nutrition et voyages

Manger équilibré en voyage, est-ce possible? Lorsqu’on est à l’extérieur de la maison, soit pour des vacances ou pour le travail, il peut être plus difficile de manger équilibré et atteindre ses objectifs nutritionnels. Sachez qu’il est possible de manger équilibré avec un peu d'imagination et de connaissances. Cet article donne quelques idées de repas, soit aux restaurants ou en camping. Restaurants ou à l’aéroport Déjeuner Fruits + oeufs (ou fromage cottage ou yogourt grec) + pain à grains entiers Pains ou bagels à grains entiers beurre d’arachides + oeufs (ou fromage cottage ou yogourt grec) Céréales à grains entiers avec lait + autre source de protéines Sandwich à grains entiers à la dinde ou poulet avec 1 fruit (ou fruit avec beurre d’arachide) Diner et souper Sandwich à grains entiers au poulet ou dinde ou boeuf grillé Club sandwich grains entiers Omelettes Brochette de viandes ou fruits de mer Poulet ou dinde grillé Accompagnement Riz ou patates au four Légumes vapeur ou en salade Demander les sauces à part (portion 1-2 tbsp) Mcdonald’s Wrap poulet grillé + 1-2 sacs de pommes tranchées Tim Hortons Wrap au poulet grillé du sud-ouest, wrap poulet grillé buffalo épicé, wrap poulet bacon sauce ranch, wrap poulet grillé classique, bol au poulet mijoté habanero (sauces à part), etc. Camping Kit à avoir Glacière avec glace ou glacière électrique. kit de cuisine (exemple: https://www.decathlon.ca/fr/cuisine-et-hydratation-camping/174678-21855-popote-camp-du-randonneur-mh500-inox-revetement-anti-adhesif-2-personnes-21l.html ) Réchaud (exemple: https://www.amazon.ca/-/fr/Caudblor-portable-adaptateur-randonnée-transport/dp/B09PYK32RL/ref=sr_1_4?__mk_fr_CA=ÅMÅŽÕÑ&crid=ZTH6TG3669WP&keywords=camping+stove&qid=1660232449&s=sports&sprefix=camping+sotve%2Csporting%2C91&sr=1-4) Petite bonbonne de propane Ouvre-canne (ou acheter les cannes qui s'ouvrent sans ouvre-canne) Idées de repas Déjeuners Tranches de pain à grains entiers + beurre de noix + oeufs + 1 fruit Tranches de pain à grains entiers + beurre d’arachides + fromage à pâte dure + 1 fruit 1 contenant de gruau en pot + poudre de protéines + 1 fruit Diner et souper Sandwich ou wrap avec grains entiers (oeufs, poulet, jambon, thon) + moutarde + carottes + 1 fruit Soupe repas : 1 contenant de ramen + canne de légumes en conserve (mélange de pois sucrés et carottes, champignons ou autres) + protéines (1 canne de thon, canne de saumon, edamames ou oeufs) Chili: Une demie canne de Heinz Fèves style chili 398 ml + 1 petite canne de thon (ou 1 oeuf ou sardines, etc. ) + 1 canne de légumes + 1 fruit Légumes qui se conservent bien en camping : carottes, concombres, poivrons (à manger comme une pomme), etc. Fruits qui se conservent bien en camping : pommes, oranges, clémentines, pamplemousses, fruits séchés, fruits en conserve, etc. Guide de conservation des fruits ( https://lafoodiescientifique.com/wp-content/uploads/2020/04/Guide-conservation-fruits-La-Foodie-Scientifique.pdf ) Collations 1 tranche de pain à grains entiers + beurre de noix Mélange de noix + fruit (frais ou séchés) Thon/saumon/sardines en canne (ou en sachet) avec saveur + 1 fruit Duo thon et craquelins Barres tendres : protéinées pour une petite faim et barres énergétiques pour les randonnées. Boeuf/porc séché (Jerky) Fruits (ex: sachet de pommes tranchées + beurre d’arachides ou contenant de raisins et fromages) Légumes Hydratation: eau + café + thé + tisane N’oubliez pas de goûter aux aliments et mets de l’endroit visité! Bon voyage, Karine Drouin Dt.P nutritionniste et diététiste

Stigmatisation liée au poids

Stigmatisation liée au poids

(University of Connecticut) Qu’est-ce que la stigmatisation de l’obésité? C’est l'idée préconçue que les personnes vivant avec l’obésité sont paresseuses, maladroites, lâches, moins intelligentes, incompétentes et manquant de volonté et de discipline. Cette stigmatisation influence nos interactions de façon négative envers ces personnes. Il est important d'en parler puisqu'il y a une forte augmentation de la prévalence de la stigmatisation à l’égard du poids (Puhl, RM and Heuer CA., 2010). Cela peut être causé par les médias, la culture populaire, les messages de santé et l’industrie de discrimination. Les biais et préjugés que nous avons par rapport à l’obésité sont presque inévitables. Conséquences: Santé psychologique: augmentation de la vulnérabilité à la dépression, anxiété, faible estime de soi, image corporelle négative et dépression. Santé physique: activité physique diminuée, habitudes alimentaires néfastes, hypertension artérielle, consommation de drogues et d’alcool. Coût: sur le système de santé = éviter le recours aux soins de santé et reporter ses rendez-vous. Plan économique: baisse des résultats scolaires ou la qualité de son travail, statut socio-économique, etc. (Diététistes en santé publique de l’ontario, 2019) Comment réduire la stigmatisation face à l’obésité? 1 Reconnaître qu’on a peut-être des préjugés : Est-ce que j’ai des préjugés implicites face à l’obésité? Faites le test ici: https://implicit.harvard.edu/implicit/langchoice/canada.html Vocabulaire et quoi dire : À éviter : personne obèse, un obèse, vous êtes obèse, personne en surpoids. À utiliser : personne vivant avec l’obésité (c’est plus humain et respectueux que de dire un obèse), vous êtes atteint d’obésité, personne grosse, masse grasse. Au lieu de dire: Vous devez perdre du poids, on peut dire qu’il serait bénéfique de travailler sur nos habitudes de vie (nutrition, activité physique, gestion du stress, etc.). Il faut arrêter de dire que quelqu'un doit atteindre un certain poids ou IMC pour être en bonne santé. À réfléchir : Si vous êtes professionnel de santé et que le poids est un facteur influençant sur d’autres maladies (exemple: le diabète): demander la permission de parler du poids. Ne pas prendre pour acquis qu’une personne grosse veut perdre du poids. Ne pas assumer des comportements malsains. Pour la gestion de poids, il ne faut pas penser d’emblée que la personne ne fait pas d’activité physique ou mange mal. Focus: changer les habitudes de vie pour se sentir bien dans son corps et réduire les comorbidités et non pour la perte de poids comme but ultime. Nouvelles lignes directrices de Obésité Canada (5 A: ask, assess, advise, agree & assess) : ‘’Reconnaissance de l’obésité en tant que maladie chronique par les professionnels de la santé, qui devraient demander à leurs patients l’autorisation de les conseiller et de les aider à traiter cette maladie de façon impartiale. Évaluation de la personne vivant avec l’obésité selon les paramètres appropriés et identification des causes sousjacentes du problème, de ses complications et des obstacles au traitement. Discussion sur les principales options thérapeutiques (thérapie nutritionnelle, activité physique) et les traitements d’appoint au besoin, y compris approches psychothérapeutiques, pharmacologiques et chirurgicales. Entente avec la personne vivant avec l’obésité au sujet des objectifs du traitement, portant principalement sur la valeur des interventions axées sur la santé. Engagement des professionnels de la santé à procéder à un suivi et à des réévaluations périodiques et à promouvoir le traitement de cette maladie chronique’’ (CMAJ, 2020) Pour plus de renseignements sur les nouvelles lignes directrices de l’obésité, consulter : https://www.cmaj.ca/content/192/49/E1757#sec-5 Karine Drouin Dt.P., Nutr. Références Cmaj. (2020). L’obésité chez l’adulte : ligne directrice de pratique clinique. Retrouvé le 6 mai 2021 au https://www.cmaj.ca/content/192/49/E1757#sec-5 Harvard. (n.d.). Implicit Association Test. Retrouvé le 26 mai 2021 au https://implicit.harvard.edu/implicit/langchoice/canada.html L’hôpital d’Ottawa (n.d.). Sachez reconnaître et réduire la stigmatisation de l’obésité – une maladie impossible à cacher. Retrouvé le 2 mars 2022 en ligne au https://www.ottawahospital.on.ca/fr/sachez-reconnaitre-et-reduire-la-stigmatisation-de-lobesite-une-maladie-impossible-a-cacher/ Puhl, RM and Heuer CA. Obesity Stigma: Important Considerations for Public Health Am J Public Health.2010 June; 100(6): 1019–1028.doi: 10.2105/AJPH.2009.159491 Rubino F., Puhl RM, Cummings DE, Eckel RH, Ryan DH, Mechanick JI, et al. Joint international consensus statement for ending stigma of obesity. Nat Med. 2020;26(4):485-97 University of Connecticut. (n.d.). UConn Rudd Center for Food Policy & Obesity. Retrouvé le 27 Avril 2021 au https://uconnruddcenter.org/media-gallery/page/2/ Wharton S. et al. (2020). L’obésité chez l’adulte : ligne directrice de pratique clinique. CMAJ. Retrouvé le 27 Avril 2021 au https://www.cmaj.ca/content/192/49/E1757#sec-5

Weight Stigma

Weight Stigma

(University of Connecticut) What is obesity stigma? It is the preconceived idea that people living with obesity are lazy, clumsy, less intelligent, incompetent and lacking in willpower and discipline. This stigma negatively influences our interactions with these people. It is important to talk about it since there is a sharp increase in the prevalence of weight stigma (Puhl, RM and Heuer CA., 2010). This can be caused by the media, popular culture, health messages and industry discrimination. The biases and prejudices we have about obesity are almost inevitable. Consequences: Psychological health: increased vulnerability to depression, anxiety, low self-esteem, negative body image and depression. Physical health: decreased physical activity, unhealthy eating habits, high blood pressure, drug and alcohol use. Cost: on the health system = avoiding health care use and rescheduling appointments. Economic plan: decline in school results or the quality of one's work, socio-economic status, etc. (Public Health Dietitians of Ontario, 2019) How can the stigma of obesity be reduced? 1 Recognize that we may have prejudices: Do I have implicit biases about obesity? Take the test here: https://implicit.harvard.edu/implicit/langchoice/canada.html Vocabulary and what to say: To be avoided: obese person, an obese, you are obese, overweight person. To use: person living with obesity (it's more humane and respectful than saying obese), you are obese, fat person, fat mass. Instead of saying: You need to lose weight, we can say that it would be beneficial to work on our lifestyle habits (nutrition, physical activity, stress management, etc.). We must stop saying that someone must reach a certain weight or BMI to be healthy. Think about it : If you are a health professional and weight is a factor influencing other diseases (example: diabetes): ask permission to talk about weight. Do not assume that a fat person wants to lose weight. Do not assume unhealthy behaviors. For weight management, it should not be assumed from the outset that the person is not doing physical activity or eating poorly. Focus: change lifestyle habits to feel good about your body and reduce comorbidities and not for weight loss as the ultimate goal. New guidelines from Obesity Canada (5 A: ask, assess, advise, agree & assess): 1- “Recognition of obesity as a chronic disease by health professionals, who should ask their patients for permission to advise and help them treat this disease impartially. 2- Assessment of the person living with obesity according to the appropriate parameters and identification of the underlying causes of the problem, its complications and the barriers to treatment. 3- Discussion of the main therapeutic options (nutritional therapy, physical activity) and adjunctive treatments as needed, including psychotherapeutic, pharmacological and surgical approaches. 4- Agreement with the person living with obesity about treatment goals, focusing on the value of health-focused interventions. 5- Commitment of healthcare professionals to perform periodic follow-up and reassessments and to promote the treatment of this chronic disease” (CMAJ, 2020) For more information on the new obesity guidelines, see: https://www.cmaj.ca/content/192/49/E1757#sec-5 Karine Drouin RD, registered dietitian References Cmaj. (2020). L’obésité chez l’adulte : ligne directrice de pratique clinique. Retrouvé le 6 mai 2021 au https://www.cmaj.ca/content/192/49/E1757#sec-5 Harvard. (n.d.). Implicit Association Test. Retrouvé le 26 mai 2021 au https://implicit.harvard.edu/implicit/langchoice/canada.html L’hôpital d’Ottawa (n.d.). Sachez reconnaître et réduire la stigmatisation de l’obésité – une maladie impossible à cacher. Retrouvé le 2 mars 2022 en ligne au https://www.ottawahospital.on.ca/fr/sachez-reconnaitre-et-reduire-la-stigmatisation-de-lobesite-une-maladie-impossible-a-cacher/ Puhl, RM and Heuer CA. Obesity Stigma: Important Considerations for Public Health Am J Public Health.2010 June; 100(6): 1019–1028.doi: 10.2105/AJPH.2009.159491 Rubino F., Puhl RM, Cummings DE, Eckel RH, Ryan DH, Mechanick JI, et al. Joint international consensus statement for ending stigma of obesity. Nat Med. 2020;26(4):485-97 University of Connecticut. (n.d.). UConn Rudd Center for Food Policy & Obesity. Retrouvé le 27 Avril 2021 au https://uconnruddcenter.org/media-gallery/page/2/ Wharton S. et al. (2020). L’obésité chez l’adulte : ligne directrice de pratique clinique. CMAJ. Retrouvé le 27 Avril 2021 au https://www.cmaj.ca/content/192/49/E1757#sec-5

Drugs for Weight Loss

Drugs for Weight Loss

Should I take medicine to lose weight? The worldwide prevalence of the number of cases of obesity has tripled since 1975. (1) For weight loss, some will turn to slimming diets, physical activity, surgery and more recently medication. More and more people are turning to the latter alternative. So, they consult their doctor to ask for drugs to lose the weight loss. To be able to have access to these drugs, the first step should be lifestyle changes in order to lose weight (food, diet, lifestyle, etc.). Then, if that didn't work, the doctor might consider weight loss medication for those with a BMI over 30 or over 27 with an obesity-related disease (high blood pressure, high cholesterol, etc.) ). Moreover, it is imperative for the doctors to check the medical history and since these drugs can have an impact on the health of the patient. Currently, in Canada, 3 drugs can be prescribed with a doctor's prescription, namely Contrave® (naltrexone and bupropion), Saxenda® (liraglutide) and Xenical® (orlistat) (2). How do these drugs work? Contrave (naltrexone and bupropion) They act on the brain and more specifically on the hypothalamus (appetite regulation center) as well as on the mesolimbic dopaminergic circuit (reward system) to reduce the feeling of hunger (3). Saxenda (liraglutide) / Ozempic (semaglutide) This medicinal product contains the hormone GLP-1 (glucagon-like peptide-1) which must be injected with a pre-filled pen. This hormone is naturally produced by the body. It reduces the appetite, therefore naturally reduces the amount of food ingested by the patient (4). Xenical (orlistat) This reduces the intestinal absorption of ingested fats (5). So we absorb less energy (Calories) from our fatty foods. Positive It is true that a person can be healthy despite living in a fat body or living with obesity. On the other hand, excess body fat can impair movement and increases the risk of suffering from heart disease, certain cancers, osteoarthritis, diabetes, hypertension (6), can reduce life expectancy, etc. . (7) Studies have shown that taking these drugs can help weight loss in a large number of people (varies from person to person). By the same token, this reduces the risk of suffering from the diseases named above. Negative The side effects depend, among other things, on the drug used and the profile of the patient. Here are some possible side effects: nausea, vomiting, diarrhea, constipation, headache, sleep problems, etc. (8). These medications can also cause malnutrition in many people if they are poorly supported in this weight loss process or if their diet is unbalanced. Malnutrition can result in loss of muscle mass, fatigue, apathy, osteoporosis, etc. The cost associated with taking medication can be high. It is a monetary cost for the health system. These drugs may need to be taken for life. There is a lack of long-term scientific studies on its drugs. These medications are very recent. To date, we do not know the possible long-term side effects. Conclusion Finally, several drugs demonstrate positive weight loss effects for a large number of people, but it is important to take into consideration the negative points mentioned above. Furthermore, drugs will never replace a healthy lifestyle. For healthy weight loss, we often have to change our lifestyle habits (diet, physical activity, sleep, etc.). For more answers to your questions, talk to your healthcare professional. See you next time, Karine Drouin, Nutr. dt.p. References 1- OMS. (Août, 2020). Obésité et surpoids. Retrouvé le 26 mai 2022 au https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/obesity-and-overweight 2- Obésité Canada. (n.d.). Médicaments vendus sous ordonnance. Retrouvé le 5 mai 2022 au https://obesitycanada.ca/fr/gestion-de-lobesite/medicaments-vendus-sous-ordonnance/ . 3- Contrave. (2018). Retrouvé le 1er mai 2022 au https://contrave.ca/fr/wp-content/uploads/sites/3/2018/03/PM_CONTRAVE_FR_12FEB2018.pdf 4- Saxenda. Retrouvé le 25 mai 2022 au https://caf.novonordisk.ca/content/dam/nncorp/ca/fr/products/Saxenda_CI_French.pdf 5- Svendsen, M. Helgeland M., Tonstad, S. (2009). The long-term influence of orlistat on dietary intake in obese subjects with components of metabolic syndrome. Journal of human nutrition and dietetics : the official journal of the British Dietetic Association. Retrouvé le 1er mai 2022, en ligne au https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19192027/ 6- Association des médecins endocrinologues du Québec. SURPLUS DE POIDS ET OBÉSITÉ. (n.d). Retrouvé le 31 juillet 2021 au https://www.ameq.qc.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=37&Itemid=246&lang=fr 7- Minerva. (2004). L'obésité réduit l'espérance de vie. Retrouvé le 25 mai 2022 au http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/863 8- 811.novascotia.ca. (Mai, 2014). Médicaments d’ordonnance pour la perte de poids. Retrouvé le 25 mai 2022 au https://811.novascotia.ca/health_topics/medicaments-dordonnance-pour-la-perte-de-poids/?lang=fr

Médicaments pour la perte de poids

Médicaments pour la perte de poids

Dois-je prendre un médicament pour perdre du poids? La prévalence mondiale du nombre de cas d’obésité a triplé depuis 1975. (1) Pour la perte de poids, certains vont se tourner vers des diètes amaigrissantes, l’activité physique, la chirurgie et plus récemment la médication. De plus en plus de gens se tournent vers cette dernière alternative. Alors, ils consultent leur médecin pour demander des médicaments pour perdre la perte de poids. Pour pouvoir avoir accès à ces médicaments, la première étape devrait être les changements des habitudes de vie afin de perdre du poids (alimentation, diète, hygiène de vie, etc.). Ensuite, si cela n’a pas fonctionné, le médecin pourrait considérer un médicament pour la perte de poids pour ceux ayant un IMC de plus de 30 ou de plus de 27 avec une maladie liée à l’obésité (hypertension, cholestérol élevé, etc). De plus, il est impératif pour les médecins de vérifier les antécédents médicaux et puisque ces médicaments peuvent avoir un impact sur la santé du patient. Présentement, au Canada, 3 médicaments peuvent être prescrits sur l’ordonnance d’un médecin, soit Contrave® (naltrexone et bupropion), Saxenda® (liraglutide) et Xenical® (orlistat) (2). Comment ces médicaments fonctionnent-ils? Contrave (naltrexone et bupropion) Ils agissent au niveau du cerveau et plus précisément sur l’hypothalamus (centre de régulation de l’appétit) ainsi que sur le circuit dopaminergique mésolimbique (système de récompense) pour réduire la sensation de faim (3). Saxenda (liraglutide) / Ozempic (semaglutide) Ce médicament contient l’hormone GLP-1 (glucagon-like peptide-1) qui doit être injectée avec un stylo prérempli. Cette hormone est naturellement produite par le corps. Elle réduit l’appétit, donc réduit naturellement la quantité de nourriture ingérée par le patient (4). Xenical (orlistat) Celui-ci réduit l’absorption intestinale des gras ingérés (5). Donc on absorbe moins d’énergie (Calories) de nos aliments gras. Points positifs Il est vrai qu’une personne peut être en bonne santé malgré qu’elle vive dans un corps gros ou qu’elle vive avec l’obésité. Par contre, l’excès de masse adipeuse peut nuire au mouvement et augmente les risques de souffrir de maladies cardiaques, de certains cancers, d'arthrose, de diabète, d’hypertension (6), peut diminuer l’espérance de vie, etc. (7) Les études ont démontré que prendre ces médicaments peut aider à la perte de poids chez un grand nombre de sujets (variable d’une personne à l’autre). Par le fait même, cela diminue les risques de souffrir des maladies nommées ci-haut. Points négatifs Les effets secondaires dépendent entre autres du médicament utilisé et du profil du patient. Voici quelques effets secondaires possibles: nausées, vomissements, diarrhées, constipation, maux de tête, problèmes de sommeil, etc. (8). Ces médicaments peuvent également entraîner une dénutrition chez plusieurs s’ils sont mal accompagnés dans ce processus de perte de poids ou si leur alimentation est déséquilibrée. Une malnutrition peut avoir comme conséquences une perte de masse musculaire, la fatigue, l'apathie, l'ostéoporose, etc. Le coût associé à la prise de médication peut être élevé. C’est un coût monétaire pour le système de santé. Il se peut que la prise de ces médicaments doit être à vie. Il manque d’études scientifiques à long terme sur ses médicaments. Ces médications sont toutes récentes. À ce jour, nous ne savons pas les effets secondaires possibles à long terme. Conclusion Finalement, plusieurs médicaments démontrent pour un grand nombre de personnes des effets positifs de perte de poids, mais il est important de prendre en considération les points négatifs mentionnés ci-haut. Par ailleurs, les médicaments ne remplaceront jamais un mode de vie sain. Pour la perte de poids saine, il faut souvent changer nos habitudes de vie (alimentation, activité physique, sommeil, etc.). Pour plus de réponses à vos questions, parlez-en à votre professionnel de la santé. À la prochaine, Karine Drouin, Nutr. dt.p. Références 1- OMS. (Août, 2020). Obésité et surpoids. Retrouvé le 26 mai 2022 au https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/obesity-and-overweight 2- Obésité Canada. (n.d.). Médicaments vendus sous ordonnance. Retrouvé le 5 mai 2022 au https://obesitycanada.ca/fr/gestion-de-lobesite/medicaments-vendus-sous-ordonnance/ . 3- Contrave. (2018). Retrouvé le 1er mai 2022 au https://contrave.ca/fr/wp-content/uploads/sites/3/2018/03/PM_CONTRAVE_FR_12FEB2018.pdf 4- Saxenda. Retrouvé le 25 mai 2022 au https://caf.novonordisk.ca/content/dam/nncorp/ca/fr/products/Saxenda_CI_French.pdf 5- Svendsen, M. Helgeland M., Tonstad, S. (2009). The long-term influence of orlistat on dietary intake in obese subjects with components of metabolic syndrome. Journal of human nutrition and dietetics : the official journal of the British Dietetic Association. Retrouvé le 1er mai 2022, en ligne au https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19192027/ 6- Association des médecins endocrinologues du Québec. SURPLUS DE POIDS ET OBÉSITÉ. (n.d). Retrouvé le 31 juillet 2021 au https://www.ameq.qc.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=37&Itemid=246&lang=fr 7- Minerva. (2004). L'obésité réduit l'espérance de vie. Retrouvé le 25 mai 2022 au http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/863 8- 811.novascotia.ca. (Mai, 2014). Médicaments d’ordonnance pour la perte de poids. Retrouvé le 25 mai 2022 au https://811.novascotia.ca/health_topics/medicaments-dordonnance-pour-la-perte-de-poids/?lang=fr