Postbiotiques

Quoi? Les postbiotiques? Oui, vous avez bien entendu. Ces petits nouveaux ne sont pas tout à fait nouveaux. La communauté scientifique les connaît déjà depuis plusieurs années. Ils sont intéressants et prometteurs et c'’est pourquoi j’ai décidé de les dévoiler dans ce texte. Cet article décrit d’abord ce qu’est un microbiote, les probiotiques et les prébiotiques. Ensuite, au cœur du texte, les postbiotiques sont expliqués. On montre pourquoi ils sont importants et des trucs seront donnés pour avoir un microbiote en bonne santé. Pour débuter, notre microbiote, qui est l’ensemble des micro-organismes vivant dans notre intestin, peut être positivement influencé par les prébiotiques, les probiotiques et les postbiotiques. D’une part, on retrouve les probiotiques dans plusieurs aliments fermentés et des suppléments. Les prébiotiques quant à eux sont des glucides non digestibles. Ils incluent les fructo-oligosaccharides (FOS) ou fructosanes, les galacto-oligosaccharides (GOS) et autres. Par ailleurs, les postbiotiques qui sont plutôt méconnus seront dévoilés ci-bas. Qu’est-ce que les postbiotiques? Les microorganismes situés naturellement dans notre intestin fermentent les prébiotiques qu’on ingère. Ces microorganismes libèrent des substances produites durant leur activité métabolique. Ces substances exercent un effet bénéfique sur notre corps. On appelle ces composés bioactifs fonctionnels les postbiotiques. Ils incluent des acides gras à chaîne courte, des protéines et peptides bioactifs, des vitamines et des polysaccharides (Sanlier, N. 2019, Nataraj, B.H. 2020. and Wegh, C. A. M., 2019). Ces molécules ont des propriétés immunomodulatrices. Elles peuvent renforcer le système immunitaire et améliorer la fonction de la barrière intestinale. (Hermann, M. 2020). Plusieurs études sont en cours à savoir comment créer des suppléments de postbiotiques. Comparativement au supplément de probiotiques, les postbiotiques ne sont pas vivants, sont donc plus faciles à entreposer, seraient plus facile à produire et plus encore (Nataraj, B.H. 2020). Ok et après? Pour augmenter nos chances d’avoir un microbiote en bonne santé, on peut augmenter notre consommation de prébiotiques et probiotiques. C’est encore une bonne raison de manger varié en incluant les prébiotiques et les probiotiques. Trucs pour augmenter sa consommation de prébiotiques et probiotiques 1- Connaître les sources de produits fermentés (probiotiques) qui ont été prouvés par la science pour avoir des effets positifs sur la santé. Kéfirs; Yogourts; Fromages; Capsules ou gouttes en pharmacies. Pour la santé intestinale, le kombucha, le miso, le kimchi et le tempeh n’ont pas été soumis à des essais contrôlés et randomisés. Jusqu’à ce jour, ces aliments n’ont pas de bienfaits prouvé par la science (Dimidi, E. et al., 2019). 2- Connaître les sources de prébiotiques Ils sont dans certains légumes et fruits tels que les artichauts, les asperges, les bananes, l’ail, les poireaux, les oignons et les tomates. On les retrouve aussi dans l’ orge, le seigle et les grains entiers, le kéfir, le yogourt, le babeurre, ainsi que dans certaines racines. Parfois, ils sont ajoutés dans des produits transformés sous forme d’inuline (Les diététistes du Canada, 2018). 2-Essayer un nouveau produit à chaque épicerie pour trouver ceux qu’on préfère. 3-Cuisiner de temps en temps avec des aliments fermentés. Par exemple, on peut faire une sauce pour salade avec du yogourt ou ajouter du kéfir à un frappé. 4- Fermenter ses propres aliments. Il est possible de faire du yogourt ou du kéfir maison. Conclusion Sans le savoir, en consommant des prébiotiques et probiotiques, on contribue à générer des postbiotiques qui sont bénéfiques à notre santé. D’autre part, il n’y a pas que manger des prébiotiques et des probiotiques pour avoir un microbiote en bonne santé. Une alimentation équilibrée style méditerranéenne et l’activité physique influencent aussi positivement notre microbiote. Karine Drouin Dt.P. Références Brunet. (n.d.). Les bienfaits des probiotiques. Retrouvé le 3 Février 2021 au https://www.brunet.ca/sante/conseils-sante/les-bienfaits-des-probiotiques/ Dietitians of Canada. (n.d.). Les prébiotiques. Retrouvé le 3 Janvier 2021 au https://www.unlockfood.ca/fr/articles/aliments-probiotiques/prebiotiques/les-prebiotiques.aspx Dimidi, E., Cox, S.R., Rossi, M., Whelan, K. (Août, 2019). Fermented Foods: Definitions and Characteristics, Impact on the Gut Microbiota and Effects on Gastrointestinal Health and Disease. Nutrients. 11(8), 1806. https://doi.org/10.3390/nu11081806 Fermented foods. (2020). International Scientific Association for Probiotics and Prebiotics website. Retrouvé le 30 Janvier 2021 au https://isappscience.org/for-scientists/resources/fermented-foods/ Hermann, M. (Juin, 2020). Discover the World of Postbiotics. Today’s Dietitian. 22, (6), P. 20. Retrouvé le 30 Janvier 2021 au https://www.todaysdietitian.com/newarchives/JJ20p20.shtml Nataraj BH, Ali SA, Behare PV, Yadav H. (Août, 2020). Postbiotics-parabiotics: the new horizons in microbial biotherapy and functional foods. Microb Cell Fact. 20;19(1):168. https:// 10.1186/s12934-020-01426-w. Sanlier, N., Gokcen, BB., Sezgin, AC. (2019). Health Benefits of fermented foods. Critical Reviews in Food and Nutrition. 2019;59(3):506-527. Wegh CAM, Geerlings SY, Knol J, Roeselers G, Belzer C. Postbiotics and their potential applications in early life nutrition and beyond. Int J Mol Sci. 2019;20(19):E4673. https://10.3390/ijms20194673

Postbiotiques