Ce que vous devez savoir sur le jeune intermittent

Au Canada, en 2018, 63,1 % des adultes ont été classés soit dans la catégorie de surpoids ou d’obésité s’exposant alors à des risques accrus pour leur santé. L’obésité est associée à plusieurs maladies chroniques telles que le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, l’hypertension et certains types de cancers (2). Plusieurs tentent par de multiples moyens de perdre du poids tel que de suivre le jeûne intermittent. Cet article expose ce qu’est le jeûne intermittent et les effets secondaires possibles. Qu’est-ce que le jeûne intermittent? Tel que le nom l’indique, cette façon de s'alimenter est le plus fréquemment de manger selon une fenêtre de temps restreinte chaque jour et de jeûner le reste du temps. Cela restreint alors le moment des repas, la quantité d’aliments consommés et parfois les deux. Naturellement, en restreignant les heures auxquelles on mange, moins de calories sont consommées et on peut perdre du poids. Généralement, les calories ne sont pas comptées et il n’y a pas de restrictions sur le choix des aliments. Méthodes: Méthode classique (temps de jeûne variable): Populaire: 16/8 (Jeûne de 16 heures, période de repas d’environ 8 heures); Jeûnes de 1 journée et plus (0 à < 500 kcal par jour). Effets positifs possibles Perte de poids via la restriction énergétique (pas davantage que les autres diètes avec restrictions caloriques) (3); Pour certaines personnes, il peut être bénéfique de ne pas manger jusqu’à environ 3 heures avant le sommeil pour diminuer les risques de reflux gastriques (jeûne d’environ 11 heures). Effets secondaires négatifs possibles Dénutrition et malnutrition : Les personnes qui adoptent le jeûne intermittent ne mangent pas nécessairement de façon équilibrée. (à noter: on peut perdre du poids en mangeant que du gâteau et cela ne veut pas dire que notre perte de poids est faite de manière saine); Dépendamment de la longueur du jeûne: augmentation des maux de tête, somnolence, mauvaise humeur et constipation (5); Augmentation de risques de troubles alimentaires; Débalancement au niveau de certains électrolytes (potassium et sodium) pour ceux qui prennent des médicaments pour le cœur ou la pression artérielle; Diminution possible de certaines performances sportives; Privation de petits plaisirs de la vie (repas en famille et amis); Effet du dernier repas: s'empiffrer de nourriture puisque l’heure du jeûne arrive; Diabète: augmentation des risques de souffrir d’hypoglycémies (médication à ajuster). Conclusion La meilleure façon de s’alimenter est celle que nous pouvons garder à vie, qui nous satisfait mentalement et physiquement. Le jeûne intermittent n’est pas conseillé et il n’est pas meilleur que les autres diètes en ce qui concerne la perte de poids. Toutefois, il pourrait être bénéfique pour ceux qui ont une bonne santé générale, qui veulent perdre du poids et qui ont plus de facilité à jeûner un certain temps que de suivre une autre diète restreinte en calories. Si l’une personne veut suivre le jeûne intermittent, il est important de le faire en suivant les lignes directrices de Santé Canada pour combler nos besoins en nutriments, soit en suivant l’assiette santé de Santé Canada. (6) Karine Drouin Dt.P., Nutr. Références Image retrouvée le 12 octobre 2021 en ligne au https://www.shutterstock.com/search/intermittent+fasting Statistiques Canada. (Juin 2019). Embonpoint et obésité chez les adultes, 2018. Retrouvé le 12 octobre 2021 en ligne au https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-625-x/2019001/article/00005-fra.htm Patterson RE et coll. Intermittent fasting and human metabolic health. J Acad Nutr Diet 2015;115(8):1203-1212. Doi.org/10.1016/jand.2016.02.018 Harvard Health Publishing. (Décembre 2020). 4 intermittent fasting side effects to watch out for. Retrouvé le 13 octobre 2021 en ligne au https://www.health.harvard.edu/staying-healthy/4-intermittent-fasting-side-effects-to-watch-out-for Harvard Health Publishing. (Avril 2020). Is intermittent fasting safe for older adults? Retrouvé le 1er octobre 2021 en ligne au https://www.health.harvard.edu/staying-healthy/is-intermittent-fasting-safe-for-older-adults Image retrouvée le 18 octobre 2021 en ligne au https://guide-alimentaire.canada.ca/fr/conseils-pour-alimentation-saine/utilisez-assiette-du-guide-alimentaire-canadien-pour-preparer/

Ce que vous devez savoir sur le jeune intermittent