top of page

Comment faire pour que mon enfant développe une relation saine avec les aliments?



Ce texte propose 12 trucs pour aider à ce que votre enfant développe une relation saine avec les aliments.


1- Tous les aliments sont permis.

Plus on interdit un aliment à son enfant, plus cet aliment peut devenir une obsession et plus attrayant à ses yeux. Si un aliment est interdit et permis à certaines occasions, il se peut qu’il en mange de bien plus grande quantité, sans le déguster et rapidement. Parfois, il pourrait même se cacher pour en manger et se sentir coupable de le faire. Toutefois, il est important d’offrir une grande variété d’aliments nutritifs.


2- Ne pas qualifier les aliments comme bons ou mauvais.

Lorsqu’on catégorise un aliment comme mauvais, on a tendance à s’en priver. (Voire #1).


3- Faites confiance à ses signaux de faim et de rassasiement.

S’il a une plus grande faim à un repas, laissez-lui manger plus. Les enfants sont des mangeurs intuitifs. Ils mangent généralement à leur faim. L’appétit varie dans la même journée et à travers les jours.


4- Ne pas forcer un enfant à terminer son assiette.

Si on demande à son enfant de terminer son assiette, c’est aussi lui demander de ne pas écouter ses signaux de rassasiement.

Comment avez-vous déterminé que la quantité offerte était idéale pour sa faim ?


5- Ne pas négocier, punir ou récompenser avec de la nourriture.

Si on récompense ou négocie avec la nourriture, on incite les enfants à manger lorsqu’ils n’ont pas faim.


6- Si votre enfant refuse de goûter aux nouveaux aliments offerts:

Invitez l’enfant à goûter les aliments offerts, sans pression, sans tenter de négocier, récompenser ou punir.

  • Placer les nouveaux aliments au centre de la table ou en libre service.

  • Exposer votre enfant à plus de 20 X au même aliment.

7- Ne pas faire de repas différent pour son enfant difficile.

  • Les enfants apprennent entre autres par imitation. S’ils vous voient apprécier des aliments, ils risquent davantage de les essayer à leur tour.

8- Ne pas parler de poids et de taille avec son enfant.

Le poids n’est généralement pas un indicateur de santé.


9- Ne pas parler de son insatisfaction personnelle, de son propre corps ou de son désir personnel à perdre du poids.

10- Ne pas parler de calories.

11- Laissez-les manger leur nourriture dans l'ordre qu'ils veulent.

12- Créez un environnement calme et sans distraction pour manger.


Si vous souhaitez en savoir plus et avoir des réponses à vos questions, contactez-moi!

Karine Drouin Dt.P.



Posts similaires

Voir tout

留言


bottom of page